Victor Hugo fait la Révolution graphique !

Victor Hugo fait la Révolution graphique !

Le collège Victor Hugo de Cachan a accueilli en mars et avril 2018 trois artistes spécialistes de dessin et de numérique, militants de la Révolution graphique !

Deux classes de 6ème ont ainsi pu tester les dispositifs inventés par Xavier Girard, Yassine, et Yann Van Der Cruyssen, à la croisée entre exercices graphiques et programmation informatique. A l’aide d’un scanner rapide, de jeux collectifs, et d’une bonne dose d’humour, les révolutionnaires ont démontré le potentiel des outils numériques pour décupler les capacités expressives et le potentiel créatif individuel et collectif.

Les collégiens se sont approprier totalement le dispositif en inventant eux-mêmes de nouvelles applications, qu’ils ont testées à l’issue de la résidence sur une classe de 5ème !

Restitution de résidence: Victor Hugo fait la révolution graphique ! from Le Lavoir Numérique on Vimeo.

En outre, des sorties ont eu lieu tout au long de l’année pour découvrir des propositions variées à la croisée des arts et du numérique: les spectacles Robosonik 2.0 et Pixel au théâtre Jacques Carat de Cachan, et une visite au Festival de Robotique de Cachan.

La résidence Victor Hugo fait la Révolution graphique a été co-financée par le Département du Val-de-Marne, le Rectorat de l’Académie de Créteil, le Théâtre Jacques Carat de Cachan, le Lavoir Numérique et le Collège Victor Hugo.

   

8×8 Saison 0 : une série d’entretiens autour des images et du numérique

8×8 Saison 0 : une série d’entretiens autour des images et du numérique

8X8 est une série de 8 entretiens de 8 minutes réalisés dans le futur Lavoir Numérique, qui s’apprête à voir le jour dans les anciens Bains-douches de Gentilly.
Imaginée par Franck Ancel, et réalisée par Guillaume Ledun, elle regroupe 8 personnalités (vidéastes, critiques, artistes…) ayant de par leur parcours des approches différentes et complémentaires des images en mouvement et de la culture numérique. Au fil de leurs réponses aux 8 mêmes questions, se dessinent en plein et en creux les futurs champs d’action du Lavoir Numérique, lieu d’éducation aux images en mouvement par la pratique et de rencontre de tous les publics avec les œuvres et les artistes.

Un nouvel épisode sera mis en ligne chaque mois à partir de mars 2018.

 

8X8 Saison 0 Episode 4 : CHLOE BELLOC from Le Lavoir Numérique on Vimeo.

8X8 Saison 0 Episode 3 : JULIEN TAIB from Le Lavoir Numérique on Vimeo.

8X8 Saison 0 Episode 2 : OLIVIA VERGER-LISICKI from Le Lavoir Numérique on Vimeo.

8X8 Saison 0 Episode 1 : BENOIT LABOURDETTE from Le Lavoir Numérique on Vimeo.

Co-production de l’œuvre Wip-Map par le studio Chevalvert

Co-production de l’œuvre Wip-Map par le studio Chevalvert

Le Lavoir Numérique est partenaire de la Maison des arts plastiques Rosa Bonheur de Chevilly-Larue pour son exposition « Dessiner aujourd’hui », du 9 mars au 21 avril 2018.

A cette occasion, nous participons à la production de l’œuvre interactive Wip-Map réalisée par le studio de design graphique Chevalvert

« Cartographie dessinée, collaborative et en temps-réel, c’est une installation qui croise le domaine du dessin cartographique avec les technologies actuelles issues des FABLAB et du web. L’installation physique est composée de deux éléments : une feuille de papier sur laquelle un plotter (table traçante) va venir pérégriner et dessiner. Une interface (type Ipad) à partir de laquelle le participant va pouvoir répondre à une série de questions non pas par des mots mais en dessinant. Ce sont ces fragments de réponses dessinés qui vont composer la carte. Il est également possible de participer à l’installation depuis le lieu d’exposition avec un téléphone portable, mais aussi depuis un accès internet, à distance, car le projet comprend une page web dédiée. Pour les personnes présentes dans le lieu d’exposition, la cartographie se développe grâce au plotter et se dessine en temps réel, sous leurs yeux. Une fois la première cartographie complétée par les participants, celle-ci peut être exposée et une seconde feuille est ajoutée pour démarrer une nouvelle cartographie. »

Des ateliers, animés par Stéphane Buellet, artiste, auront lieu le samedi 24 mars à 15h à la Maison Rosa Bonheur, et le mercredi 4 avril de 15h à 17h à la Médiathèque de Chevilly-Larue. Sur réservation.

Vernissage de l’exposition: vendredi 9 mars 2018 à 18h30

Maison des arts plastiques Rosa Bonheur, 34, rue Henri Cretté Chevilly-Larue
01 56 34 08 37 / artsplastiques@ville-chevilly-larue.fr
Horaires d’ouverture de l’exposition
Lundi – Mardi : 14h à 19h
Mercredi – jeudi – vendredi : 14h à 17h30
Samedi : 14h à 18h
Accès : RER B Bourg la reine + bus 192 station « Eglise » / Métro ligne 7 « Villejuif Louis Aragon » + bus 286 station « Lallier »

Biennale Némo: Parcours numérique entre Arcueil et Gentilly

Biennale Némo: Parcours numérique entre Arcueil et Gentilly

A l’occasion de la Biennale internationale des arts numériques Némo produite par Arcadi Ile-de-France, six acteurs d’Arcueil et de Gentilly se sont réunis dans une dynamique commune autour du numérique: Anis Gras, la Galerie municipale Julio Gonzalez, la Médiathèque Louis Pergaud, le service culturel de Gentilly, le Générateur et le Lavoir.

Deux parcours artistiques sont organisés les samedis 25 novembre et 2 décembre pour présenter aux spectateurs une excursion urbaine entre expositions, rencontres et concerts.

Le Lavoir participe plus précisément au parcours du 2 décembre, avec l’exposition Inlandsis de Barthélemy Antoine-Loeff présentée au service culturel de Gentilly, en présence de l’artiste.

Le programme du parcours du 2 décembre:

17h: Rendez-vous à la Médiathèque Louis Pergaud pour l’exposition #Softlove (prélude) par Frédéric Deslias et Léopold Frey (entrée libre)

18h: Galerie municipale Julio Gonzalez: Live du groupe Plug, au coeur de l’exposition Prophet’s time de Jean-Benoît Lallemant (entrée libre)

18h45: navette gratuite de 25 personnes entre la Galerie municipale Julio Gonzales et le service culturel de Gentilly (un seul transport aller)

19h: Service culturel de Gentilly: visite de l’exposition Inlandsis de Barthélemy Antoine-Loeff, en sa présence (entrée libre)

20h: Le Générateur: création visuelle Source/Fonte de Jacques Perconte (Tarif plein: 14 € / Tarif réduit: 10 €)

 

 

Les adresses du parcours:

Médiathèque Louis Pergaud: 1, rue Louis Frébault 94110 Arcueil

Galerie municipale Julio Gonzalez: 21, avenue Paul Doumer 94110 Arcueil

Service culturel de Gentilly: 58, avenue Raspail 94250 Gentilly

Le Générateur: 16, rue Charles Frérot 94250 Gentilly

            

 

Exposition Inlandsis

Exposition Inlandsis

Du 22 septembre au 16 décembre 2017 au service culturel de Gentilly

Le Lavoir est co-producteur de l’exposition arts numériques Inlandsis par l’artiste Barthélemy Antoine-Loeff.

« 2017, une fissure longue de 200 kilomètres s’ouvre au pôle sud, révélant une blessure climatique à qui veut bien la voir. Au même moment, 21135 mails stockés sur un serveur dévorent une énergie astronomique rendue imperceptible par le prisme de nos écrans.

Avec Inlandsis, Barthélemy Antoine-Lœff semble avoir «arrêté le temps» pour proposer un parcours sensible et immersif. A travers trois installations, il pose un regard poétique et critique sur les équilibres précaires que nous imposons petit à petit à l’environnement dans lequel nous évoluons, et révèle notre fragilité et notre vanité à vouloir maîtriser des forces qui nous dépassent.

Barthélemy Antoine-Lœff crée des œuvres d’art optiques et numériques, parfois interactives, souvent immersives, qui expriment des univers traversés par une relation contemplative de la nature et des éléments. L’artiste réalise des espaces de partage de son ressenti face aux «forces» du monde : onirisme, énergies, matières, technologies. »

Accès libre au service culturel de Gentilly du 22 septembre au 16 décembre 2017.

L’adresse: 58/60, avenue Raspail 94 250 Gentilly / Renseignements et horaires au 01 41 24 27 10

L’exposition intégrera Némo, la Biennale internationale des arts numériques – Paris / Île-de-France pour un parcours numérique entre Arcueil (Galerie municipale Julio Gonzales, Anis Gras – le lieu de l’autre) et Gentilly (service culturel et Le Générateur) le 2 décembre à partir de 17h (plus d’informations à venir).

L’exposition Inlandsis est co-produite par le Lavoir, la Ville de Gentilly et Siana – L’imaginaire des technologies.

Logo_Gentilly_web Logo Siana Logo Némo'

Le Lavoir rejoint la Fête du Gros Paris 2017

Le Lavoir rejoint la Fête du Gros Paris 2017

Le Lavoir sera présent le samedi 1er juillet 2017 à La Fête du Gros Paris qui se tiendra toute la journée à la Gare au théâtre de Vitry-sur-Seine.

A partir de midi et jusque tard dans la nuit, venez découvrir des performances artistiques (slam, hip hop, graf, théâtre, …) issues des quatre coins des banlieues.

Des balades urbaines vous emmèneront à la découverte des alentours et aboutiront au village du Gros Paris où des associations présenteront leurs actions et proposeront des activités ludiques.

Le Gros Paris, c’est une manière de montrer qu’il n’y a pas que le métro dans la vie et qu’il existe des dynamiques citoyennes bien vivantes prêtes à s’emparer de la métropole pour permettre à chaque habitant de se sentir y appartenir.

A cette occasion, le Lavoir a invité l’artiste numérique Barthélemy Antoine-Loeff, pour présenter son jeu vidéo collectif et interactif créé avec Antoine Meissonnier: Vaus. L’installation sera accessible toute l’après-midi à la mezzanine de Gare au théâtre. Venez l’essayer seul, entre amis ou en famille!

Le Lavoir, œuvre en ligne de Guykayser (2006)

Le Lavoir, œuvre en ligne de Guykayser (2006)

En 2006, à la demande de la Ville de Gentilly, l’artiste Guykayser, spécialiste en arts numériques, a réalisé une œuvre en ligne, encore accessible aujourd’hui, autour des anciens bains-douches de la ville.

Véritable portrait-paysage d’un territoire et de ses habitants, l’œuvre reprend la parole d’une quinzaine d’habitants qui ont témoigné de leur expérience de l’époque, sur des thèmes oscillant entre l’hygiène et la culture.

Bien que réalisée et mise en ligne il y a plus de 10 ans, l’œuvre a gardé tout son intérêt artistique et mémoriel.

Pour la découvrir, il vous suffit de cliquer ici.

Rosa Parks Mashup Lab: Visite de l’exposition Artefacts – archéologie du temps présent, Siana

Rosa Parks Mashup Lab: Visite de l’exposition Artefacts – archéologie du temps présent, Siana

Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks Mashup Lab » par Benoît Labourdette et Julien Lahmi

Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks Mashup Lab » par Benoît Labourdette et Julien Lahmi

L’année 2016-2017 voit la mise en place d’une nouvelle résidence artistique en milieu scolaire co-financée par la Drac Ile-de-France, la ville de Gentilly, le collège et l’Etablissement Public Grand-Orly Seine Bièvre: le « Rosa Parks Mashup Lab ».

Deux artistes vont collaborer pour ce projet unique: Julien Lahmi, réalisateur et spécialiste du mashup (ou cinéma d’emprunt), créateur de l’encyclopédie en ligne Mashup cinéma, et Benoît Labourdette, réalisateur, expert de l’éducation à l’image 2.0 et fondateur du Pocket Films Festival.

Tout comme l’année dernière avec les Réseaux de la création, de nombreux temps de pratique seront proposés aux collégiens pour converger vers des temps de restitution publics. Des passerelles seront créées avec d’autres établissements scolaires de Gentilly, et des sorties dans des lieux culturels de référence travaillant sur l’image et le numérique (Mac/Val, Le Cube…) ponctueront la résidence.

L’album photo de la résidence est accessible ici.

 

Drac    Logo_Gentilly_web

Exposition de photographies « Le Lavoir version Light Painting » – juin 2016

Exposition de photographies « Le Lavoir version Light Painting » – juin 2016

Lors de l’édition 2016 du festival Futur en Seine, l’exposition « Le Lavoir version Light Painting » fut organisée au centre socioculturel Avara à Fresnes, du 13 au 24 juin 2016.

Une sélection de prises de vue réalisées par la Ligue Francophone de Light Painting lors de leur résidence au Lavoir en février 2016 fut présentée au public, et accompagnée par deux sessions d’ateliers de Light painting, animées par Alexis Pichot.

L’ensemble des oeuvres réalisées par La Ligue Francophone de Light Painting au Lavoir est visible ici.

Le Lavoir: Exposition et ateliers "Le Lavoir version Light Painting" Futur en Seine Juin 2016 from Le Lavoir on Vimeo.

        LFLPAvara logoCartouche-Futur-en-Seine

Photographie: L’homme du Lavoir – Pala Teth / Alexis Pichot / Mathieu Mall (Tous droits réservés)

 

Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks VJ Lab » par Les Réseaux de la Création

Le Rosa Parks VJ Lab est une résidence artistique au sein du collège Rosa Parks de Gentilly. Elle s’ est déroulée sur l’ensemble de l’année scolaire 2015-2016 et a permis d’accueillir deux artistes VJ (Vidéo Jockeys), Laurent Carlier et Stéphane Privat, membres du collectif Les Réseaux de la Création qui développe de nombreuses actions artistiques et pédagogiques en matière de manipulation vidéo en temps réel (VJing).

Le Lavoir: Restitution de la résidence « Rosa Parks VJ Lab », juin 2016 from Le Lavoir on Vimeo.

Continue reading

Résidence Ligue Francophone de Light Painting

46_FORMES_15_LFLP_juls_Salle des machines

La Ligue Francophone de Light Painting a investi en février 2016 les anciens bains-douches de la Ville de Gentilly. Le bâtiment, construit en 1924 et utilisé jusque dans les années 50 par les riverains, est désormais une friche sur le point d’être transformée en centre culturel dédié à l’éducation à l’image en mouvement et aux écritures numériques : Le Lavoir.

Les artistes lightpainters venus de partout en France ont pu redonner vie à ce lieu exceptionnel, utilisant tout le panel des techniques offert par leur medium : temps de pause prolongé, multi-expositions, mise en lumière variée… Chaque tableau est le résultat d’une composition de ses techniques chorégraphiée et capturée lors d’une unique prise de vue, et non a posteriori via des logiciels de retouche d’images. Les différents espaces (cabines de douche, séchoir…) revêtent alors des couleurs et des formes inédites, à la fois spectaculaires et énigmatiques.

Une sélection des œuvres réalisées dans ce cadre fait partie d’une exposition photographique itinérante, inaugurée en juin 2016 au centre socioculturel Avara à Fresnes, dans le cadre de Futur en Seine.
Les prochaines étapes de l’exposition, qui sera enrichie par les travaux d’étudiants de L’EPSAA (Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques de la Ville de Paris), située à Ivry-sur-Seine aura lieu à L’ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre du 6 au 28 janvier 2017.

LOGO LFLP - NB

 

 

 

Photographie: Salle des machine – Juls Boo / Stéphane Babatasi (tous droits réservés)