Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks Mashup Lab » par Benoît Labourdette et Julien Lahmi

Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks Mashup Lab » par Benoît Labourdette et Julien Lahmi

L’année 2016-2017 voit la mise en place d’une nouvelle résidence artistique en milieu scolaire co-financée par la Drac Ile-de-France, la ville de Gentilly, le collège et l’Etablissement Public Grand-Orly Seine Bièvre: le « Rosa Parks Mashup Lab ».

Deux artistes vont collaborer pour ce projet unique: Julien Lahmi, réalisateur et spécialiste du mashup (ou cinéma d’emprunt), créateur de l’encyclopédie en ligne Mashup cinéma, et Benoît Labourdette, réalisateur, expert de l’éducation à l’image 2.0 et fondateur du Pocket Films Festival.

Tout comme l’année dernière avec les Réseaux de la création, de nombreux temps de pratique seront proposés aux collégiens pour converger vers des temps de restitution publics. Des passerelles seront créées avec d’autres établissements scolaires de Gentilly, et des sorties dans des lieux culturels de référence travaillant sur l’image et le numérique (Mac/Val, Le Cube…) ponctueront la résidence.

L’album photo de la résidence est accessible ici.

 

Drac    Logo_Gentilly_web

Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks VJ Lab » par Les Réseaux de la Création

Le Rosa Parks VJ Lab est une résidence artistique au sein du collège Rosa Parks de Gentilly. Elle s’ est déroulée sur l’ensemble de l’année scolaire 2015-2016 et a permis d’accueillir deux artistes VJ (Vidéo Jockeys), Laurent Carlier et Stéphane Privat, membres du collectif Les Réseaux de la Création qui développe de nombreuses actions artistiques et pédagogiques en matière de manipulation vidéo en temps réel (VJing).

Le Lavoir: Restitution de la résidence « Rosa Parks VJ Lab », juin 2016 from Le Lavoir on Vimeo.

Continuer la lecture

Résidence Ligue Francophone de Light Painting

46_FORMES_15_LFLP_juls_Salle des machines

La Ligue Francophone de Light Painting a investi en février 2016 les anciens bains-douches de la Ville de Gentilly. Le bâtiment, construit en 1924 et utilisé jusque dans les années 50 par les riverains, est désormais une friche sur le point d’être transformée en centre culturel dédié à l’éducation à l’image en mouvement et aux écritures numériques : Le Lavoir.

Les artistes lightpainters venus de partout en France ont pu redonner vie à ce lieu exceptionnel, utilisant tout le panel des techniques offert par leur medium : temps de pause prolongé, multi-expositions, mise en lumière variée… Chaque tableau est le résultat d’une composition de ses techniques chorégraphiée et capturée lors d’une unique prise de vue, et non a posteriori via des logiciels de retouche d’images. Les différents espaces (cabines de douche, séchoir…) revêtent alors des couleurs et des formes inédites, à la fois spectaculaires et énigmatiques.

Une sélection des œuvres réalisées dans ce cadre fait partie d’une exposition photographique itinérante, inaugurée en juin 2016 au centre socioculturel Avara à Fresnes, dans le cadre de Futur en Seine.
Les prochaines étapes de l’exposition, qui sera enrichie par les travaux d’étudiants de L’EPSAA (Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques de la Ville de Paris), située à Ivry-sur-Seine aura lieu à L’ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre du 6 au 28 janvier 2017.

LOGO LFLP - NB

 

 

 

Photographie: Salle des machine – Juls Boo / Stéphane Babatasi (tous droits réservés)