Résidence artistique en milieu scolaire « Rosa Parks VJ Lab » par Les Réseaux de la Création

Le Rosa Parks VJ Lab est une résidence artistique au sein du collège Rosa Parks de Gentilly. Elle s’ est déroulée sur l’ensemble de l’année scolaire 2015-2016 et a permis d’accueillir deux artistes VJ (Vidéo Jockeys), Laurent Carlier et Stéphane Privat, membres du collectif Les Réseaux de la Création qui développe de nombreuses actions artistiques et pédagogiques en matière de manipulation vidéo en temps réel (VJing).

Le Lavoir: Restitution de la résidence « Rosa Parks VJ Lab », juin 2016 from Le Lavoir on Vimeo.

Un projet partenarial fort
Ce projet, co-financé par la Drac Ile-de-France, a été élaboré par quatre partenaires :
Le collège Rosa Parks, dont la direction et trois enseignants référents ont rendu possible l’accueil des artistes auprès des élèves, en ayant à cœur de leur apporter une proposition de découverte artistique par la pratique au croisement de plusieurs disciplines enseignées (technologie, arts plastiques et enseignement musical).

La Ville de Gentilly et son service culturel, largement engagés dans une politique ambitieuse autour de l’image et des arts visuels pour tous les gentilléens.

L’Etablissement Public Grand-Orly Seine Bièvre, qui porte le projet de création du Lavoir.

Et bien-sûr les Réseaux de la Création, qui ont élaboré performances et cycles d’ateliers autour de leurs pratiques vidéo, dans une volonté de transmission de savoirs et d’une posture critique par rapport aux images, de décloisonnement des rôles et des identités dans le processus artistique, et de développement des imaginaires et des horizons créatifs chez les jeunes.

Des actions dans le collège…
La résidence a permis de toucher l’ensemble des collégiens via des performances dans les murs de Rosa Parks. Plus de 80 heures d’ateliers ont été assurées par Laurent et Stéphane auprès d’élèves volontaires de la 6ème à la 3ème et en classe dans le cadre de cycles co-construits avec les enseignants référents.
De nombreuses pratiques touchant l’image en mouvement ont été abordées (stop motion, effet bullet time, datamoshing, mapping vidéo…), dans une volonté constante de dépasser les simples aspects techniques, en apportant des pistes de réflexion aux élèves sur leurs propres rapports aux images, à leur image, et en leur donnant des pistes de développement d’expressions personnelles et artistiques.

… et hors du collège
La résidence a rayonné en dehors des murs du collège : intervention des artistes au Lycée Val-de-Bièvre auprès d’une classe de 3ème Découverte Professionnelle, ateliers encadrés par les artistes et des collégiens dans les écoles élémentaires Lamartine et Courbet de Gentilly.
Plusieurs sorties dans des lieux de référence ont été organisées : au Mac Val (Vitry-sur-Seine) dans le cadre du festival Les Ecrans documentaires, au 104 (Paris) pour la découverte de l’exposition arts numériques Prosopopée de la Biennale Némo, La Gaîté Lyrique (Paris), pour une visite de l’exposition Extra-fantômes et un atelier autour du jeu vidéo, le studio Supamonks (Arcueil) pour aborder les différents métiers en jeu dans réalisation de films d’animation professionnels.
Un temps fort de restitution ouvert à tous

La résidence s’est clôturée par un temps fort ouvert à tous lors du Festival Courants d’arts, le 2 juin 2016 à 19h au Générateur (16, rue Charles Frérot, Gentilly). Une restitution participative des ateliers a permis au public de tester les dispositifs vidéos créés par les collégiens tout au long de l’année. Et une performance (tout public à partir de 10 ans), « Poésie du Drone » par Hortense Gauthier et Philippe Boisnard précéda un temps d’échange entre les artistes et le public.

Le blog de la résidence

Plus de photos

             DracLOGOg-Les-Reseaux-de-la-Creation-2014Logo_Gentilly_web